Cliquez-ici pour accéder au site du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables Ordre des Experts-Comptables

Accueil
  Acteurs de la prévention
 
  Alertes professionnelles
 
  Base documentaire
 
  Bonnes pratiques de la prévention pour pérenniser votre entreprise (septembre 2006)
 
  Glossaire : les 100 mots de la prévention
 
  Guides administratifs du CIP à destination des Conseils Régionaux des Experts-Comptables
 
  Juridique
 
  Loi de sauvegarde des entreprises
 
  Médiation du crédit
 
  Mandat ad hoc
 
  Conciliation
 
  CODEFI / CIRI
 
  La commission des chefs des services financiers
 
  Le rebond du chef d’entreprise
 
  Notes de synthèse
 
  Où vous situez-vous ? Autodiagnostic rapide
 
  Outils de la prévention
 
  Quiz : Evaluez-vous !
 
  Réagissez, contactez nous!
 
  Revue de presse
 
  Sites utiles
 
  Trouvez un CIP près de chez vous
 
Fiche N° 1-1-7 DÈS LA CRÉATION, LA PRÉVENTION...    
L'EMBAUCHE D'UN PREMIER SALARIÉ


1. RAPPELS

  • Ne pas omettre de définir clairement le profil du poste doit être en adéquation avec votre projet de développement.
  • Formalisme à respecter lors de l’embauche pour bénéficier des exonérations.

2. UN SALARIE CE N’EST PAS LE DOUBLE DU CREATEUR

Ne pas nous attendre à ce qu’il fasse la même chose que vous.

  • Définir clairement ses tâches,
  • Le motiver,
  • Le contrôler.

3. QUELQUES PROCEDURES DE CONTROLE A METTRE EN PLACE SELON VOTRE ACTIVITE COMPTE TENU DU FAIT DE VOS NOMBREUX DEPLACEMENTS ET QUE VOUS DEVEZ ETRE PARTOUT

Activité de négoce et/ou de fabrication nécessitant des achats :

  • Est-il utile d’acheter (cf. stocks existants) OUI – NON par le premier salarié ?
  • La quantité à acheter (mesurer la bonne quantité – ne pas acheter largement au dessus des besoins immédiats ou proches pour avoir un bon tarif) : car problèmes de trésorerie dont le salarié peut ne pas être conscient.
  • Appel d’offres pour éviter liens particuliers avec un fournisseur.

Activité Prestataire de services :

1) Feuilles de temps même très simplifiées à faire remplir par le salarié.

Avantages :

  • Mesurer les déperditions de temps. Le salarié est parti 3 fois du chantier pour aller chercher du matériel : mauvaise organisation.
  • Mesurer le temps passé par le salarié avec deux objectifs :

>> Adapter les prochains devis : le salarié n’a pas obligatoirement la même productivité que le chef d’entreprise très impliqué dans son travail, et il ne dépasse pas les journées de travail légal sans se faire payer des heures supplémentaires qui augmentent le prix de revient.

>> Vérifier si le salarié travaille « normalement » (compte tenu de sa qualification).

  • Faire ressortir des travaux supplémentaires que le client lui aurait demandés afin de les facturer. (au besoin, donner au salarié des ordres de travaux à faire signer préalablement par le client).
2) Contrôle de la qualité du travail du salarié pour réactivité du créateur.
  • A faire de façon très régulière et à débuter après l’embauche :

>> réajuster le chantier pendant qu’il peut encore l’être ; sinon coût de revient beaucoup plus important
>> satisfaction du client,
>> garder le contrôle de la clientèle, lien privilégié avec le client qui ne doit pas passer par le salarié et rester au créateur.

3) Contrôle des quantités de matériels utilisés sur le chantier.
  • pour éviter gâchis ou détournements.


retour



cncc

cfcj

cnb